RETOURNER METTRE MES COMPÉTENCES ET MON ENGAGEMENT AU SERVICE DE MON PAYS

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Je suis Désirée DENEO. Il y a cinq ans, je quittais mon pays pour poursuivre mes études en France après l’obtention d’une bourse d’études. J’ai fait un Master en Science politique à l’Université de Bordeaux et un Master de Migrations internationales à l’Université de Poitiers. Ces années d’études m’ont permis de mûrir mon engagement citoyen à travers une reprise du scoutisme que j’avais abandonné en Côte d’Ivoire pour des activités associatives universitaires et féminines. La vie associative et l’engagement citoyen ont un sens particulier pour moi. Je suis un fruit des associations.


De l’Institut Universitaire d’Abidjan, à l’Université de Poitiers, j’ai milité au sein de plusieurs associations. Déjà en Licence avec des aînés, nous mettions en place la Plate-forme des étudiants de Science Politique de Côte d’Ivoire. Dans le cadre de mes études, j’ai réalisé deux mémoires de recherche sur l’éducation en situation d’urgence et post-conflit en m’appuyant sur les pays du Mano River. J’ai ainsi effectué deux voyages d’études et de recherche en Côte d’Ivoire et au Libéria. Je suis particulièrement attachée à l’éducation car je pense que l’on ne pourra parvenir au développement qu’en faisant de l’instruction pour tous dans notre pays une réalité. Cette réflexion sur l’éducation m’a amenée à faire un stage au Bureau UNESCO d’Abidjan où j’ai travaillé sur l’ODD 4 (Objectif du développement durable portant sur l’éducation) et sur l’éducation inclusive en Côte d’Ivoire.


J’ai en outre réalisé un volontariat en tant qu’assistante chargée de projet au sein de l’Association Terre d’Echanges (Association de solidarité internationale) qui intervient au Togo dans les domaines de l’éducation, l’agriculture et la santé. J’ai à cet effet travaillé sur un projet de ferme agro pastorale qui a permis à Terre d’Echanges d’envoyer deux salariés de l’Entreprise Agentis en Congés de solidarité internationale et de faire un service civique de réciprocité entre le Togo et la France. En avril 2019, j’ai intégré l’Institut de l’Engagement (Association créée par Martin Hisrh, ancien Ministre français de la jeunesse) en tant que lauréate.


Je m’intéresse depuis quelques temps à la place des femmes en politique en Afrique car je pense qu’au-delà de la parité et de l’égalité que consacre notre récente constitution, il y a encore beaucoup de progrès à faire au niveau des droits et de la condition des femmes en Côte d’Ivoire. Je suis également active sur les réseaux sociaux où je fais de la sensibilisation sur les violences basées sur le genre en abordant de manière ludique des questions liées à la femme qui demeurent encore taboues. Je pilote en ce moment un projet éducatif en faveur des élèves du village de Nézobly qui consiste à réaliser une bibliothèque solidaire. Aujourd’hui, je souhaite retourner en Côte d’Ivoire afin de pouvoir mettre mes compétences et mon engagement citoyen au service de mon pays afin d’être utile sur le terrain.

 

Par Désirée DENEO